mercredi , 1 février 2023

Internet, l’évasion fiscale à très haut débit

4
(1)
Les entreprises de l’Internet – construites dès le départ sur un modèle d’optimisation fiscale – représentent, aujourd’hui, des territoires sans État, rivalisant avec les États par des offres de services publics alternatifs. Face à cette érosion des capitaux et au recul de leur rôle, les gouvernements sont contraints d’adapter leur fiscalité aux activités numériques et d’organiser l’accès à un domaine public national numérique.

L’Auteur de l’Article

Pascal Perez

Directeur de Formules Économiques Locales

Lire l'article en PDF

Quelle était l'utilité de cet article?

Cliquez sur une icone pour la noter!

Note moyenne 4 / 5. Nombre de votes: 1

Aucun vote jusqu'à présent! Soyez le premier à noter cet article.

A propos Caroline

Lire aussi

UE

Une analyse de la politique européenne de la concurrence (II) : Une politique européenne de la concurrence pour quoi faire ?

La politique européenne de la concurrence fait l'objet de nombreux débats sur ses objectifs et son champ d'application.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *