mercredi , 25 mai 2022
enfr

La politique de décompensation entreprise au Maroc

0
(0)
Dans un contexte international marqué par la forte volatilité des cours des matières premières notamment ceux des produits pétroliers, le système de compensation a permis de prémunir les populations et le tissu productif national des mouvements erratiques des cours sur le marché international. En conséquence, la charge de compensation a basculé de 3,9 MMDH en 2002, destinée uniquement aux produits alimentaires, à 56,4 MMDH en 2012, dont 48,4 MMDH au titre des produits pétroliers. Cette aggravation de la charge s’est manifestée par un creusement du déficit budgétaire par rapport au PIB en passant de 2,2% en 2009 à 7% en 2012.

Consulter ce document

Ce contenu est réservé aux membres premium de la plateforme. Pour y  accéder, vous avez le choix entre plusieurs formules d'abonnement

Pass Journalier
1 Jour
1
Abonnement à 1 €/Jour
Offre découverte
Accès à tout le contenu Premium
Une Journée
Accès illimité, non récurrent
+ Un bonus de 24 heures supplémentaires d'accès.
Pass Mensuel
1 Mois
19
Abonnement à 19 €/Mois
36% de Remise
Accès à tout le contenu Premium
1 Mois
Accès illimité, non récurrent
+ Un bonus de 24 heures supplémentaires d'accès.
Pass Trimestriel
3 Mois
29
Abonnement à 29 €/3Mois
67% de Remise
Accès à tout le contenu Premium
3 Mois
Accès illimité, non récurrent
+ Un bonus de 24 heures supplémentaires d'accès.

Quelle était l'utilité de cet article?

Cliquez sur une icone pour la noter!

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes: 0

Aucun vote jusqu'à présent! Soyez le premier à noter cet article.

A propos Arije

Depuis 2007, Arije met à disposition de ses lecteurs des connaissances et informations économiques et financières sous forme d'actualités, d'articles, de livres, d'essais, de mémoires et de reportages à travers diverses plateformes (Site Internet ; Facebook ; Twitter ; Youtube ;…).

Lire aussi

argent

Le Capital Immatériel, concept et retombées

Les critères utilisés par les spécialistes de l'économie et des finances pour mesurer la richesse ont connu plusieurs évolutions. Ainsi, la valeur globale des États était calculée en fonction de leurs ressources naturelles, puis comptabilisée sur la base des données liées au PIB, lequel reflète, à son tour, le niveau de vie du citoyen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.